Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Poste : Directeur, Partenariats et stratégies autochtones

Relève de : Chef des opérations

Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) transforme des vies en mobilisant les gens et les connaissances afin de réduire les méfaits de l’alcool et des drogues sur la société. En partenariat avec des organismes publics et privés et des organisations non gouvernementales (ONG), il travaille à améliorer la santé et la sécurité des personnes vivant au Canada. Le CCDUS est une ONG d’envergure nationale dont la vision parle d’une société canadienne en santé dans laquelle les données probantes transforment les approches concernant la consommation de substances.

Le CCDUS reconnaît que les Premiers Peuples sont les détenteurs du savoir traditionnel. Nous respectons le pouvoir des modes de connaissance autochtones et du savoir traditionnel et nous nous engageons à apprendre de ce savoir et à l’intégrer dans notre travail, avec l’encadrement adéquat.

Relevant du chef des opérations, le directeur, Partenariats et stratégies autochtones, est chargé d’établir et d’entretenir des relations réciproques avec les communautés métisses, inuites et des Premières Nations qui permettront au CCDUS de se rapprocher de son objectif de réconciliation véritable.

Le directeur renforcera la capacité interne du CCDUS à établir et à développer des relations réciproques, ce qui inclut l’élaboration et le déploiement d’un plan stratégique qui prévoit des mesures importantes vers la réconciliation. Le directeur aidera aussi le personnel à respecter et à comprendre le savoir traditionnel ainsi que les principes et cadres de gouvernance qui le protègent, comme les principes de propriété, de contrôle, d’accès et de possession (PCAP) et les principes de propriété, de contrôle, d’accès et d’intendance (PCAI).

Le directeur offrira aussi des conseils et avis stratégiques à la haute direction et au conseil d’administration du CCDUS.
 

Responsabilités

  • Établir et entretenir des relations réciproques avec les communautés et organisations métisses, inuites et des Premières Nations, notamment la Thunderbird Partnership Foundation, l’Assemblée des Premières Nations, le Ralliement national des Métis et Inuit Tapiriit Kanatami
  • Collaborer avec la haute direction et le personnel du CCDUS à l’élaboration et au déploiement d’un plan stratégique visant la création d’un cadre de réconciliation respectueux de la Loi concernant la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, de l’appel à la justice pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, des principes PCAP, des principes PCAI et d’autres principes de gouvernance pertinents relatifs aux données et à la recherche
  • Renforcer la capacité interne du CCDUS à entretenir des relations réciproques avec les communautés et organisations métisses, inuites et des Premières Nations, et à monter des projets de réconciliation significatifs
  • Travailler avec la division Qualité, risques et mesure du rendement pour établir des balises afin d’évaluer les progrès réalisés par le CCDUS vers la réconciliation et en assurer le suivi
  • Conseiller la haute direction par rapport aux nouveaux enjeux et thèmes, et aux nouvelles données probantes et approches relevant des priorités du CCDUS, dans le contexte de la santé et du bien-être des Premières Nations, des Métis et des Inuits
  • Aider la direction générale à mobiliser le conseil d’administration du CCDUS et ses comités et à leur faire des comptes rendus au besoin
  • S’assurer que le travail du CCDUS respecte la Loi concernant la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, l’appel à la justice pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, les principes PCAP, les principes PCAI et d’autres principes de gouvernance pertinents en lien avec les données et la recherche
  • Travailler avec la haute direction et le personnel du CCDUS pour s’assurer que celui-ci réalise son travail dans un environnement qui reconnaît les effets de la colonisation et qui tient compte des circonstances historiques et actuelles qui ont causé d’importants troubles d’usage de substances chez les Autochtones
  • Promouvoir la nécessité d’adopter des approches uniques pour résoudre les troubles d’usage de substances dans les communautés autochtones

Qualifications

  • Maîtrise dans une discipline pertinente (p. ex. science, lettres et sciences humaines, santé et bien-être des Autochtones, administration de la santé, éducation des adultes) ou baccalauréat et expérience équivalente dans la mobilisation des administrations, des communautés et des organisations métisses, inuites et des Premières Nations
  • Compréhension de la santé et du bien-être des Premières Nations, des Métis et des Inuits, y compris les systèmes de prestation de services de santé et de bien-être pertinents, la guérison traditionnelle, la santé holistique et la spiritualité
  • Compréhension des organisations nationales et des structures et processus de gouvernance des Premières Nations, des Métis et des Inuits
  • Engagement envers les appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada et compréhension des effets persistants de la colonisation
  • Compréhension des relations avec les Autochtones et leurs contextes historiques et juridiques
  • Expérience de la négociation et de l’animation de discussions menant à un consensus avec des groupes diversifiés (p. ex. communautés et organisations autochtones, cadres supérieurs, professionnels de la santé, grand public, gestionnaires de soins de santé et autres personnes influentes, industrie privée)
  • Expérience démontrée dans le positionnement stratégique et dans le déploiement de plans nationaux qui rallient des appuis et changent les choses
  • Expérience à faire des présentations devant différents acteurs, dont des partenaires, des parties prenantes et des décideurs
  • Solides aptitudes en analyse; axé sur les processus et les résultats
  • Joueur d’équipe enthousiaste et plein d’énergie qui aime interagir avec des partenaires
  • Accent mis sur la pensée critique et analytique et la résolution de problèmes stratégiques
  • Excellentes compétences en communication

Atouts

  • Bilingue (français et anglais)
  • Capacité à parler une ou plusieurs langues autochtones

Les candidatures seront étudiées dès qu’elles seront reçues, et le processus se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit pourvu. Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur CV et lettre de présentation à rh@ccsa.ca. Nous remercions tous ceux et celles qui poseront leur candidature, mais nous ne communiquerons qu’avec les personnes retenues pour passer en entrevue.

La préférence sera accordée aux candidats autochtones qui démontrent un lien fort avec la communauté et un engagement à faire avancer les priorités en matière de santé autochtone.

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité