Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

L’usage de substances peut avoir de grandes répercussions sur le milieu de travail. Il concerne les employeurs, les employés et, possiblement, le public. La gravité de cet usage est variable et peut aller d’un employé qui boit de l’alcool pendant un dîner d’affaires à un employé affecté par une dépendance aux opioïdes. Pour les employeurs, ces répercussions prennent plusieurs formes : il peut y avoir perte de productivité, affaiblissement du moral des employés ou sécurité compromise pour le public.

L’usage de substances n’est pas le seul élément (p. ex. fatigue, stress, crise familiale) qui affaiblit les facultés et peut avoir des conséquences pour le milieu de travail. En règle générale, les employeurs ne reçoivent aucune formation sur ces différents éléments, et il ne faudrait pas s’attendre à ce qu’ils en suivent une. En fait, s’ils doivent pouvoir déterminer si une personne a les facultés affaiblies, il reste que la pose d’un diagnostic revient aux professionnels.

Avec des ressources adéquates, les employeurs peuvent aider leurs employés à remédier à des problèmes d’affaiblissement des facultés au travail par des moyens comme l’élaboration de politiques exhaustives centrées sur la prévention et la sensibilisation, la réduction de la stigmatisation entourant l’usage de substances et l’amélioration des mesures de soutien offertes.

Les auteurs du rapport Coûts et méfaits de l’usage de substances au Canada (2007-2014) estiment à 15,7 milliards de dollars la perte de productivité attribuable à l’usage de substances subie par les entreprises en 2014. Depuis la récente légalisation du cannabis, de nombreux employeurs revoient leurs politiques et bonnes pratiques sur l’usage de substances et, de manière plus générale, sur l’aptitude au travail et l’affaiblissement des facultés pour en assurer l’exhaustivité et l’efficacité.

Pour venir en aide aux employeurs, le CCDUS s’est penché sur les politiques et bonnes pratiques en milieu de travail appliquées au Canada pour se renseigner sur les mesures prises par les employeurs pour remédier à la question de l’usage de substances dans un contexte professionnel. Il est possible de consulter les principaux constats du rapport ou de télécharger le rapport intégral ci-dessous.

L’usage de substances et le milieu de travail : ressources pour les employeurs et les employés dans les métiers spécialisés

Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances s’est associé à Santé Canada pour produire le document L’usage de substances et le milieu de travail : ressources pour les employeurs et les employés dans les métiers spécialisés. Cette collection de ressources aidera à diminuer les conséquences négatives de l’usage de substances sur les Canadiens, particulièrement ceux qui travaillent dans les métiers et le secteur de la construction. 

S’adressant aux employeurs et aux travailleurs, cette collection réunit de l’information d’une trentaine d’organisations dans le but de :

  • renseigner les employés concernant les substances et leurs effets;
  • prévenir les conséquences négatives associées à la consommation;
  • aborder la consommation des employés;
  • trouver des services et de l’aide;
  • fournir de l’information utile provenant de rapports et d’organisations clés.

Pour plus d’information sur les substances, consultez nos pages Web sur les opioïdes, l’alcool, le cannabis et la stigmatisation.

Consommation de substances sur le chantier : les défis et les mesures de soutien (en anglais)

Créé en partenariat avec le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST), ce balado examine le lien entre l’usage de substances et les travailleurs dans les métiers spécialisés. Les travailleurs de la construction et les personnes occupant un emploi physiquement exigeant sont particulièrement exposés aux blessures et aux douleurs. Sans un encadrement adéquat, les travailleurs qui prennent des opioïdes et d’autres substances pour traiter ces douleurs présentent un risque accru d’effets néfastes. Écoutez notre conversation en balado avec des experts du CCDUS pour en savoir davantage sur la consommation d’opioïdes, de cannabis et d’alcool sur le lieu de travail; sur les défis auxquels sont confrontés les travailleurs et les employeurs; et sur les manières dont les milieux de travail peuvent favoriser la santé et la sécurité des employés.

Consommation de substances sur le chantier : les défis et les mesures de soutien (en anglais).

Nos experts

Shawna Meister, M.A.
Analyste principale (Recherche et politiques)
Bryce Barker, Ph.D., CE
Courtier du savoir

Ressource proposée

Ressources à connaître

Guide pour les employeurs concernant l’élaboration de politiques sur l’aptitude au travail et l’affaiblissement des facultés

Le Conseil du Canada atlantique sur la toxicomanie a préparé un guide étape par étape pour aider les employeurs à élaborer des politiques sur l’aptitude au travail et l’affaiblissement des facultés. Ce guide compte un survol utile, des exemples précis et des instructions sur l’élaboration d’une politique en milieu de travail.

La consommation problématique de substances ayant une incidence en milieu de travail : guide étape par étape et trousse d’outils pour la résolution de ce problème dans l’entreprise ou l’organisation

Liste de ressources pour l’usage de substances et le milieu de travail

Il arrive souvent aux employeurs de chercher des renseignements et des ressources pour les aider à gérer des problèmes liés à l’aptitude au travail et à l’affaiblissement des facultés attribuables à l’usage de substances. Le CCDUS a donc compilé une liste qui leur sera utile.

Perte de productivité : les coûts attribuables à l’usage de substances

Les auteurs du rapport Coûts et méfaits de l’usage de substances au Canada (2007-2014) ont estimé les coûts de l’usage de substances dans plusieurs sphères de la société, notamment ceux associés à la perte de productivité et à son incidence financière sur les organisations (p. ex. programmes d’aide aux employés, programmes de dépistage de la drogue et coûts administratifs des indemnisations des accidents du travail). Comprendre ces coûts pourrait s’avérer utile pour les employeurs. Il existe un site Web interactif permettant à l’utilisateur de calculer certains coûts, en fonction de variables comme la province ou le territoire, le coût par personne et l’année.

Voir le site Web du projet d’étude sur les coûts pour utiliser l'outil CEMUSC de visualisation et en savoir plus.

Nouvelles connexes (Sécurité en milieu de travail )

Nouvelles du CCDUS

Plus de nouvelles

Dépendances au quotidien

19 août 2021

Infographie sur la consommation de substances et les corps de métier

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances et le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail
17 août 2021

Opioid crisis prompts creation of toolkit for trades [CCSA interview]

Journal of Commerce
10 août 2021

L’usage de substances en milieu de travail : ressources pour les employeurs et les employés dans les métiers spécialisés [trousse d'outils]

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Plus de nouvelles

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité