Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Vers de nouveaux horizons : adaptation à un milieu en changement

Pendant l’exercice 2021-2022, le CCDUS a trouvé des moyens nouveaux et novateurs de transmettre de l’information importante à la population canadienne, dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et de la crise de toxicité des drogues.

Notre rapport annuel, Vers de nouveaux horizons : adaptation à un milieu en changement, met en lumière les façons dont notre personnel a mis ses connaissances à profit. En adoptant de nouveaux modèles de prestation, en adoptant de nouvelles approches collaboratives et en faisant émerger des idées nouvelles pour nos intervenants, nous avons contribué à répondre aux besoins de celles et ceux que nous servons.

Secondary Body

Appliquer les connaissances de façon nouvelle

Pendant la dernière année, le CCDUS a directement outillé les organisations et personnes en leur transmettant des connaissances de manière ingénieuse :

  • Création d’une trousse d’outils unique en son genre pour les employeurs, les syndicats et les employés dans les métiers spécialisés pour venir en aide aux travailleurs qui subissent les méfaits importants de l’usage de substances.
  • Contribution à une nouvelle entrée dans la 19e édition du guide de rédaction de la Presse Canadienne afin d’aider les journalistes, les organisations et autres rédacteurs à écrire sur l’usage de substances de manière non stigmatisante.

Adopter de nouveaux modèles de prestation

Les restrictions liées à la pandémie ont limité les services en usage de substances en présentiel, et de nombreux fournisseurs ont opté pour des modèles virtuels presque du jour au lendemain. Le CCDUS a entrepris des recherches pour comprendre dans quelle mesure ces modèles s’avéraient efficaces pour les personnes qu’il sert. Il s’est aussi adapté à ces modèles, pour transmettre l’information à ses publics cibles. Par exemple :

  • Tenue de la toute première édition virtuelle du congrès Questions de substance du CCDUS (nombre d’inscriptions le deuxième plus élevé de tous les temps, avec 758 participants, dont beaucoup de nouveaux participants qui n’auraient pu assister à cet événement en personne).
  • Création d’une série de webinaires et d’initiatives de mobilisation des connaissances en collaboration avec le Réseau canadien des personnels de santé pour sensibiliser le public aux effets disproportionnés de la pandémie sur les services de santé en usage de substances et les travailleurs de la santé du milieu communautaire.

Adopter de nouvelles approches collaboratives

En 2021-2022, nous avons noué des partenariats, renforcé des relations existantes et continué de collaborer activement avec les personnes que nous servons, dont :

Faire émerger des idées nouvelles

Le CCDUS a continué de collaborer avec des partenaires en 2021-2022 sur des sujets de recherche cruciaux et inclusifs pour répondre aux questions soulevées au moyen de données probantes, tout en tenant compte du point de vue de ceux ayant une expérience vécue de l’usage de substances. Quelques points saillants :

  • Publication en mars 2022 d’un rapport sur les réussites et les leçons d’un projet conjoint entre le CCDUS et l’Initiative albertaine pour le bien-être de la famille : le labo Bâtisseurs de cerveaux. Depuis 2018, le labo a diffusé la science d’Histoire du cerveau sur les expériences négatives durant l’enfance à 34 550 professionnels des secteurs des soins de santé, de l’éducation et des politiques, entre autres, et à des personnes ayant ou ayant eu des troubles de santé mentale ou d’usage de substances.
  • Progression des connaissances nationales sur les effets du cannabis sur la conduite, par le financement d’une étude sur la prévalence de l’usage de cannabis chez les conducteurs jugés responsables d’avoir causé des accidents et l’élaboration d’un test psychophysique pouvant être utilisé sur place pour évaluer l’affaiblissement des facultés par le cannabis.

Entrer dans une nouvelle ère

L’année dernière, l’annonce du départ à la retraite de notre première dirigeante, Rita Notarandrea, au cours de l’été 2022 a poussé le CCDUS à chercher un successeur.

En tant qu’organisation, nous entrons dans une nouvelle ère, sous le leadership du remplaçant de Rita, le Dr Alexander Caudarella. Cela dit, notre objectif reste le même, soit continuer à trouver des façons créatives et informatives de mettre notre travail entre les mains des personnes au Canada qui en ont le plus besoin.

 

Consulter les rapports des années précédentes :

2020-2021 Assembler les pièces du puzzle : générer des retombées – le rapport annuel 2020-2021 du CCDUS
2019–2020 Porteurs de changement : Rapport annuel du CCDUS 2019-2020
2018–2019 Des données en action : rapport annuel du CCDUS 2018-2019
2017–2018 Points de vue clairs sur les dépendances et l’usage de substances
 2016–2017 ​Besoins réels – Mesures concrètes​​​​ ​

Ressource proposée

Appliquer les connaissances de façon nouvelle

Pendant la dernière année, le CCDUS a directement outillé les organisations et personnes en leur transmettant des connaissances de manière ingénieuse :

  • Création d’une trousse d’outils unique en son genre pour les employeurs, les syndicats et les employés dans les métiers spécialisés pour venir en aide aux travailleurs qui subissent les méfaits importants de l’usage de substances.
  • Contribution à une nouvelle entrée dans la 19e édition du guide de rédaction de la Presse Canadienne afin d’aider les journalistes, les organisations et autres rédacteurs à écrire sur l’usage de substances de manière non stigmatisante.

Adopter de nouveaux modèles de prestation

Les restrictions liées à la pandémie ont limité les services en usage de substances en présentiel, et de nombreux fournisseurs ont opté pour des modèles virtuels presque du jour au lendemain. Le CCDUS a entrepris des recherches pour comprendre dans quelle mesure ces modèles s’avéraient efficaces pour les personnes qu’il sert. Il s’est aussi adapté à ces modèles, pour transmettre l’information à ses publics cibles. Par exemple :

  • Tenue de la toute première édition virtuelle du congrès Questions de substance du CCDUS (nombre d’inscriptions le deuxième plus élevé de tous les temps, avec 758 participants, dont beaucoup de nouveaux participants qui n’auraient pu assister à cet événement en personne).
  • Création d’une série de webinaires et d’initiatives de mobilisation des connaissances en collaboration avec le Réseau canadien des personnels de santé pour sensibiliser le public aux effets disproportionnés de la pandémie sur les services de santé en usage de substances et les travailleurs de la santé du milieu communautaire.

Adopter de nouvelles approches collaboratives

En 2021-2022, nous avons noué des partenariats, renforcé des relations existantes et continué de collaborer activement avec les personnes que nous servons, dont :

Faire émerger des idées nouvelles

Le CCDUS a continué de collaborer avec des partenaires en 2021-2022 sur des sujets de recherche cruciaux et inclusifs pour répondre aux questions soulevées au moyen de données probantes, tout en tenant compte du point de vue de ceux ayant une expérience vécue de l’usage de substances. Quelques points saillants :

  • Publication en mars 2022 d’un rapport sur les réussites et les leçons d’un projet conjoint entre le CCDUS et l’Initiative albertaine pour le bien-être de la famille : le labo Bâtisseurs de cerveaux. Depuis 2018, le labo a diffusé la science d’Histoire du cerveau sur les expériences négatives durant l’enfance à 34 550 professionnels des secteurs des soins de santé, de l’éducation et des politiques, entre autres, et à des personnes ayant ou ayant eu des troubles de santé mentale ou d’usage de substances.
  • Progression des connaissances nationales sur les effets du cannabis sur la conduite, par le financement d’une étude sur la prévalence de l’usage de cannabis chez les conducteurs jugés responsables d’avoir causé des accidents et l’élaboration d’un test psychophysique pouvant être utilisé sur place pour évaluer l’affaiblissement des facultés par le cannabis.

Entrer dans une nouvelle ère

L’année dernière, l’annonce du départ à la retraite de notre première dirigeante, Rita Notarandrea, au cours de l’été 2022 a poussé le CCDUS à chercher un successeur.

En tant qu’organisation, nous entrons dans une nouvelle ère, sous le leadership du remplaçant de Rita, le Dr Alexander Caudarella. Cela dit, notre objectif reste le même, soit continuer à trouver des façons créatives et informatives de mettre notre travail entre les mains des personnes au Canada qui en ont le plus besoin.

 

Consulter les rapports des années précédentes :

2020-2021 Assembler les pièces du puzzle : générer des retombées – le rapport annuel 2020-2021 du CCDUS
2019–2020 Porteurs de changement : Rapport annuel du CCDUS 2019-2020
2018–2019 Des données en action : rapport annuel du CCDUS 2018-2019
2017–2018 Points de vue clairs sur les dépendances et l’usage de substances
 2016–2017 ​Besoins réels – Mesures concrètes​​​​ ​

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité