Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Le CCDUS est heureux d’avoir reçu de Santé Canada des fonds pour diriger un projet visant à actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada. Les Directives actualisées aideront les Canadiens à prendre des décisions éclairées et responsables par rapport à leur consommation d’alcool et tiendront compte des besoins propres à certains groupes particulièrement à risque comme les jeunes, les femmes et les personnes souffrant de maladies chroniques. Nous prévoyons rendre les nouvelles directives publiques en 2022.

Pour en savoir plus, il suffit d’écrire à la coordonnatrice du projet à llevett@ccsa.ca.

Consultations du public
et des acteurs concernés 

Consultations du public et des acteurs concernés 

Les personnes vivant au Canada doivent avoir accès à de l’information à jour pour pouvoir prendre des décisions éclairées concernant leur consommation d’alcool. Elles doivent aussi pouvoir s’exprimer et parler de leurs préoccupations en matière de santé, de bien-être et de consommation d’alcool. D’où l’importance de consulter le public, ainsi que des professionnels et des organisations qui s’intéressent à la question de l’alcool, de la santé et du bien-être, et ce, tout au long du processus d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque. Une telle démarche permettra de répondre aux divers besoins de tous et assurera la convivialité des directives.

Consultation publique sur la version actuelle des Directives de consommation d’alcool à faible risque 

Le CCDUS a organisé une consultation publique en ligne sur la version actuelle des Directives de consommation d’alcool à faible risque, qui s’est tenue du 8 mars au 18 avril 2021. Cette consultation visait à mieux comprendre l’expérience des personnes au Canada avec ces directives ainsi que leurs attentes et besoins par rapport à la version actualisée. Ouverte à tous, elle s’adressait notamment au grand public, aux professionnels et aux représentants d’organisations s’intéressant à la question de l’alcool, de la santé et du bien-être.

Des personnes de chaque province et territoire au pays, 4 846 en tout, ont répondu au questionnaire en ligne. Il y avait parmi les participants des membres du grand public, des personnes qui ont ou qui ont eu un trouble lié à l’usage d’alcool et des personnes qui ont participé à la consultation à titre de professionnels ou de représentants de leur organisation.

Le compte rendu du CCDUS, Le projet d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada : résultats de la consultation publique, décrit le déroulement de la consultation et présente les commentaires reçus. 

Consultations des acteurs concernés

Fort des résultats de la consultation publique, le CCDUS tiendra à l’été 2021 des consultations pour recueillir auprès de divers acteurs concernés de l’information utile pour le projet d’actualisation des directives.

Consultations des représentants d’organismes de santé

S’il est vrai que les directives s’adressent au grand public, il reste que les professionnels et les organisations s’intéressant à la question de l’alcool, de la santé et du bien-être ont un rôle clé à jouer dans leur promotion et leur diffusion. C’est pourquoi le CCDUS tient à collaborer avec des représentants d’organismes concernés par les enjeux liés à l’alcool pour en savoir plus sur leur expérience avec les directives actuelles. Il tiendra des entrevues pour comprendre et combler les besoins des organismes qui aident les gens à prendre des décisions éclairées concernant la consommation d’alcool.

L’information recueillie permettra de déterminer comment s’y prendre pour mieux faire connaître les directives actualisées. Un compte rendu de ces consultations sera rendu public à l’automne 2021.

Consultations de groupes à risque: Femmes

La recherche nous montre que les raisons qui poussent les femmes à consommer de l’alcool et leurs profils de consommation diffèrent de ceux des hommes. Nous savons également que le corps des femmes est plus sensible à l’alcool. C’est dans cette optique que le CCDUS souhaite consulter des femmes, afin de mieux comprendre les enjeux liés à l’alcool qui les préoccupent et qui pourraient les amener à s’intéresser davantage aux directives actualisées.
Les commentaires recueillis serviront à orienter les activités de mobilisation des connaissances et à favoriser l’utilisation des directives. Un compte rendu de ces consultations sera rendu public à l’automne 2021.

Autres renseignements utiles

Pour en savoir plus sur le CCDUS, les directives ou notre mandat, voir les adresses suivantes : 

https://www.ccdus.ca/
https://www.ccsa.ca/fr/recherche-alcool
https://www.ccsa.ca/fr/projet-de-directives-sur-lalcool-2022

Nous joindre

Lauren Levett, coordonnatrice de projets,llevett@ccsa.ca
Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
75, rue Albert, bureau 500
Ottawa (Ontario)  K1P 5E7

Foire aux questions sur la consultation sur les DCAFR

Foire aux questions sur la consultation sur les Directives de consommation d’alcool à faible risque

Quelles sont les Directives de consommation d’alcool à faible risque actuellement adoptées au Canada?

  1. Diminuez les risques à long terme pour votre santé en respectant les limites suivantes : 10 verres par semaine pour les femmes - au plus 2 verres par jour, la plupart des jours de la semaine, et 15 verres par semaine pour les hommes - au plus 3 verres par jour, la plupart des jours de la semaine.
  2. Diminuez vos risques de blessures et de méfaits en ne buvant pas plus de 3 verres (femmes) et de 4 verres (hommes) en une même occasion. Prévoyez boire dans un milieu sûr.
  3. Évitez de boire lorsque vous :
    • utilisez un véhicule, une machine ou un outil  
    • prenez un médicament ou d’autres substances qui interagissent avec l’alcool 
    • faites une activité physique dangereuse   
    • vivez avec une maladie physique ou mentale 
    • avez une dépendance à l’alcool 
    • êtes enceinte ou prévoyez le devenir 
    • êtes responsable de la sécurité d’autres personnes 
    • devez prendre d’importantes décisions 
  4. Si vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou avant d’allaire, le choix le plus sûr est de ne pas boire d’alcool.
  5. Les jeunes devraient retarder l’usage de l’alcool. S’ils choisissent de boire, ils devraient le faire sous la supervision parentale, sans jamais prendre plus d’un ou deux verres par occasion et jamais plus d’une ou deux fois par semaine. De la fin de l’adolescence à 24 ans, les jeunes ne devraient jamais dépasser les limites quotidiennes.

Pourquoi actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada?

Les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada ont été rendues publiques en novembre 2011. Depuis, il y a eu évolution des données probantes sur le lien entre la consommation d’alcool et ses méfaits physiques, mentaux et sociaux. Des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie ont actualisé leurs directives pour tenir compte de ces nouvelles connaissances sur les risques et les bienfaits de l’alcool. En juillet 2020, avec l’appui de Santé Canada, le CCDUS a été chargé d’actualiser les directives canadiennes d’ici mars 2022. Ce que nous voulons, c’est offrir aux Canadiens des conseils objectifs qui les aideront à prendre des décisions éclairées par rapport à l’alcool.

À quelle date commence la consultation publique?

La première consultation publique durera 6 semaines et se tiendra du 8 mars au 18 avril 2021.

À qui s’adresse cette consultation publique?

Cette consultation s’adresse à tous les Canadiens, et plus particulièrement :

  • aux membres du grand public qui s’intéressent à la santé et à la consommation d’alcool
  • aux professionnels qui s’intéressent à l’industrie de l’alcool, à la santé, à la promotion de la santé, à la recherche en santé et à la surveillance de la santé, dont les professionnels de la santé et les éducateurs
  • aux représentants d’organismes de secteurs tels que :
    • gouvernement
    • industrie de l’alcool (producteurs, fabricants, détaillants)
    • membres de la société civile et groupes communautaires travaillant dans des domaines liés à la prévention de la consommation d’alcool
    • professionnels et organismes de santé
    • milieu de la recherche et universitaire
    • forces armées

Comment puis-je participer?

La consultation publique sur les Directives de consommation d’alcool à faible risque sera hébergée sur le site Internet du CCDUS. Il s’agit d’un sondage de 20 questions à choix multiples, et il vous faudra au plus une dizaine de minutes pour y répondre. La première consultation publique durera 6 semaines et se tiendra du 8 mars au 18 avril 2021.

À quoi serviront les réponses reçues pendant la consultation publique?

Grâce à vos commentaires, nous en saurons plus sur l’expérience du grand public et des divers acteurs avec les directives actuelles et sur les attentes et besoins par rapport à la version actualisée, à savoir :

  • si les Canadiens se servent des directives actuelles et de quelles façons;
  • les difficultés que vous rencontrez quand vous utilisez les directives;
  • les caractéristiques les plus utiles des directives;
  • vos attentes et vos besoins par rapport aux directives actualisées.

L’information que vous fournirez sera utilisée dans le processus d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque. Un compte rendu des constats faits pendant la consultation sera mis en ligne sur notre site Internet.

Je tiens à ma confidentialité. Comment allez-vous utiliser mes données?

L’information que vous fournirez pendant la consultation est complètement confidentielle et anonyme et ne servira qu’à actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque. C’est vous qui décidez de la quantité d’information que vous choisissez d’inclure. Vous voulez savoir où en est le projet? Si vous nous donnez votre adresse courriel, nous vous tiendrons au courant des développements.

Autres renseignements utiles

Pour en savoir plus sur le CCDUS, les Directives de consommation d’alcool à faible risque et notre mandat, voir le :

https://www.ccdus.ca/

https://www.ccsa.ca/fr/recherche-alcool

https://www.ccsa.ca/fr/projet-de-directives-sur-lalcool-2022

Nous joindre

Lauren Levett, coordonnatrice de projets, (llevett@ccsa.ca)
Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
75, rue Albert, bureau 500
Ottawa (ON) K1P 5E7

Contexte

Contexte

Depuis la publication des premières directives canadiennes en novembre 2011, de nouvelles informations sur la mortalité et la morbidité liées à l’alcool ont été recueillies, et il y a eu évolution de la recherche montrant que boire de l’alcool contribue à des méfaits sociaux. Des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie ont récemment actualisé leurs directives dans le but de réduire les risques que pose l’alcool pour la santé.

La révision des Directives sera le fruit d’une collaboration entre le CCDUS, des scientifiques, des spécialistes de la mobilisation des connaissances et des représentants de plusieurs organisations canadiennes, dont Santé Canada. Le processus sera consensuel et coopératif, en plus d’être volontaire et souple. Les acteurs seront sur le même pied d’égalité, et chacun sera libre d’exprimer ses points de vue.

 

Étapes du projet

Étapes du projet

Il est prévu que le projet d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada lancé en juillet 2020 sera achevé le 31 mars 2022. Le diagramme ci-dessous représente graphiquement le processus suivi pour compléter le projet et fournit quelques notes explicatives.

Cliquez sur les liens dans le diagramme pour obtenir des renseignements supplémentaires et consulter des documents à l’appui. Voici un résumé des étapes du processus présenté dans le diagramme :

LRDG Process and Timeline-Sept2021-fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Directives sources consultées : résumé des directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada, du Royaume-Uni et de l’Australie.
  • Déclaration d’intérêt : liste des affiliations des membres du comité exécutif et des groupes d’experts scientifiques, ainsi que leurs intérêts financiers et intellectuels des trois dernières années.
  • Mandats des comités : mandat du comité exécutif et des groupes d’experts scientifiques, rôles et responsabilités des comités et information sur la portée du projet et sa gouvernance.
  • Dresser l’ordre de priorité des questions de recherche : processus suivi pour préparer les questions de recherche qui serviront à actualiser les directives.
  • Évaluer les directives du Canada, du Royaume-Uni et de l’Australie : évaluation de la qualité méthodologique des directives sur la consommation d’alcool à faible risque du Canada, du Royaume-Uni et de l’Australie.
  • Consultation publique sur les directives : compte rendu des réponses de 4 845 personnes sur leur expérience avec les directives actuelles et leurs attentes et besoins par rapport à la version actualisée.
  • Revues systématiques sur la compréhension et la réponse aux directives de santé publique : mise à jour de l’examen des données probantes fait en 2016 par un groupe de travail du Royaume-Uni sur la compréhension et la réponse du public aux directives formelles de santé publique.
  • Revue systématique sur les effets de l’alcool sur la santé physique, la santé mentale et les préjudices sociaux : mise à jour de l’examen des données probantes réalisé par un groupe de travail de l’Australie sur le lien entre la consommation d’alcool, la santé physique, la santé mentale et les préjudices sociaux.
  • Revues systématiques sur des sujets novateurs : examens des données probantes sur le lien entre la consommation d’alcool et des résultats spécifiques (données non étudiées par les groupes de travail du Royaume-Uni et de l’Australie).
  • Consultation des acteurs concernés : compte rendu des consultations ciblées menées auprès de certains intervenants (jeunes, femmes, Autochtones, professionnels de la santé) pour en savoir plus sur leurs besoins et les outils qu’il leur faudra pour mettre en application les directives actualisées.
  • Modélisation mathématique : compte rendu sur les courbes de risque permettent d’estimer le risque de décès à vie, l’invalidité, les années de vie perdues et les années de vie ajustée en fonction de l’incapacité, selon différents niveaux et profils de consommation d’alcool et selon l’âge et le sexe des consommateurs.
  • Recommandations préliminaires sur la mobilisation des connaissances : recommandations visant à rehausser le profil public des directives, par la mobilisation des connaissances.
  • Version préliminaire des directives actualisées : directives visant à mieux encadrer la consommation d’alcool dans la société canadienne.
  • Consultations publiques : le comité exécutif étudie la possibilité de tenir des consultations publiques sur une version préliminaire des directives actualisées.
  • Révision externe : des examinateurs procéderont à une révision externe des directives préliminaires.

Ce diagramme sera régulièrement mis à jour, en fonction des progrès faits.

Documents utiles

Documents utiles

Nom du document Date de publication Description
Le projet d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada : Résultats de la consultation publique  2021 Mise à jour de l’examen des données probantes fait en 2016 par un groupe de travail du Royaume-Uni sur la compréhension et la réponse du public aux directives formelles de santé publique
Mandat des comités chargés d’actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada 2021 Décrit les attributions des comités chargés d’actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque. Inclut de l’information sur la portée du projet, sa gouvernance, ainsi que ses groupes d’experts scientifiques et leurs rôles et responsabilités.
Directives sources consultées pour actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada 2021 Document qui synthétise les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada, ainsi que celles du Royaume-Uni et de l’Australie.
Évaluation de directives choisies pour actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada 2021 Rapport qui présente les résultats des évaluations des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada (2011), ainsi que de celles du Royaume-Uni (2016) et de l’Australie (2020) réalisées à l’aide d’un outil standardisé appelé Grille d’évaluation de la qualité des recommandations pour la pratique clinique II.
Préparation des questions de recherche pour l’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada 2021 Description des questions de recherche qui serviront à actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada et de la méthode employée pour les produire.
Processus et chronologie du projet d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada 2021 Diagramme interactif qui présente le processus suivi pour actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada et les progrès faits. Document régulièrement mis à jour.

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité